Nuits macabres

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Bonjour à toutes et tous,

J’espère que vous allez tous bien.
Je me permets de m’immiscer discrètement dans votre actualité pour vous parler de mon dernier bébé : “Nuits macabres“, sorti le 31 mars.
En presque trois mois, 13 commentaires 5 étoiles (pour le moment) ;) N°8 dans la catégorie Supernaturel, N°18 dans Science-fiction.
Je vous livre quelques commentaires des lecteurs.
Pour les amoureux du papier, le livre est disponible en broché sur Amazon

Mais aussi sur Lulu.com.

Marie-Do :

“J’ai dévoré ce livre ce week-end, j’y ai retrouvé tout ce que j’avais apprécié dans le Sabre de Bès du même
auteur, c’est à dire : suspens tout au long du livre, des personnages attachants avec une petite préférence pour
le jeune inspecteur de police et son grand-père, une histoire ou se mêle réalité et fantastique, tous les
ingrédients d’un bon thriller.
L’histoire se déroule à Toul, j’avoue que la prochaine fois que j’irai dans cette ville, je ne la verrai plus du
même oeil, et qu’il faudra que je prenne mon courage à deux mains pour visiter sa cathédrale.
Un très bon livre que je conseille aux amateurs de thriller fantastiques.”

Swan :

“La plume de l’auteur arrive toujours à me conquérir et c’est donc avec une grande impatience que j’attendais la sortie de Nuits Macabres. Je dois dire que la cover est très réussie et que son choix ainsi que celui du titre de l’ouvrage est très astucieux.
Une première chose m’a surprise que j’ai trouvé véritablement dominante et plutôt inhabituelle de la part de Christelle Morize est la prise de risque de par le mélange des genres. On a affaire à des histoires de meurtres et donc d’enquête policière mais aussi à du fantastique voir de l’historique de par la remontée des explications de l’intrigue. Mais c’est intelligemment que l’auteur a fait une évaluation de sa prise de risque et c’est bien pensé bien joué ! Dès les premières lignes je me suis laissé entrainer par le ton de Christelle Morize et une fois de plus cette dernière m’engloutissait et j’enfilais les pages. La preuve, ouvrage lu en trois jours.
On peut dire que le livre commence fort avec l’expédition des étudiants aux conséquences gravissimes et dont ils ne sont pas conscients. Ce qui permet donc de laisser le temps à l’intrigue de s’installer, un petit passage que les plus impatients pourraient trouver un peu long.
On découvre de nombreux personnages dont certains sympathiques tels que le grand-père Antoine et Léa. J’ai adoré me retrouver au côté d’Antoine pour ses explications et l’aide qu’il apportera dans la suite de l’histoire sur la fin du livre. La jeune Léa restant toujours soucieuse de ses amis et de papy Antoine est très délicate malgré un brin de caractère. J’ai senti également que l’auteur avait dû avoir comme maitre mot lors de l’écriture de son ouvrage le terme dosage car tout y est parfaitement dosé, équilibré et cela apporte une facilité déconcertante pour la découverte de l’histoire.
Bref, je ressors totalement conquise de cette lecture et le plus dur va être maintenant d’attendre la suite.
Alors si vous aimez les genres policier fantastique historique, qu’attendez-vous pour vous laisser tenter par Nuits Macabres qui est une véritable réussite.”

Frederic :

“J’ai eu l’occasion de gagner ce livre via un concours organisé sur un blog. [...]/
La ville de Toul est le lieu d’une macabre découverte, suite à un meurtre d’une violence extrème. Un quincagénaire est retrouvé horriblement mutilé. Benjamin Delavaut, enfant du pays et accessoirement officier de police, est chargé de l’enquête.
Mais il n’est pas le seul impliqué. Que viennent faire trois étudiants en journalisme dans cette galère ?
La courte taille du roman laisse penser - et espérer - une suite. Si c’est le cas, je suis plus que preneur !”

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.